Nos objectifs

Alt text for image
Animation d'une séance d'éducation par les pairs. Photo PNUD Congo.

Selon les résultats de l’Enquête de Séroprévalence et sur les Indicateurs du Sida au Congo (ESISC-I) 2009, la prévalence du VIH dans la population générale des femmes et des hommes de 15-49 ans est estimée à 3,2 %. Ce niveau est environ deux fois plus élevé chez les femmes que chez les hommes : 4,1 % des femmes sont séropositives contre 2,1 % des hommes.

De manière générale, la prévalence est plus élevée en milieu urbain que rural. Cela est particulièrement vrai pour les femmes puisque le taux de séropositivité en urbain atteint 4,6 % contre 3,3 % en rural. Par contre, on constate le contraire chez les hommes, la prévalence étant légèrement plus élevée en milieu rural qu’urbain (2,3 % contre 1,9 %).

Dans le but réduire l’impact du VIHida en République du Congo, qui pourrait hypothéquer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, le PNUD encourage la coordination de la réponse nationale et l’intégration de la problématique du VIH/sida dans les projets et programmes en développant au sein des structures nationales les capacités nécessaires à cet effet.

Le PNUD soutient le renforcement des capacités nationales pour la promotion des droits et devoirs des personnes vivant avec le VIH et la promotion d’activités génératrices de revenus au bénéfice de celles-ci.

Dernière publication
Le Rapport d’évaluation du Projet de prévention du VIH/SIDA chez les femmes et les filles dans les zones urbaines et rurales en République du Congo

Ce rapport met en évidence les constats, les diagnostics et les leçons apprises au cours de la mise en œuvre de ce projet, et formule les recommandations y relatives. Subdivisé en trois chapitres, outre l’introduction et la conclusion, le Rapport d’évaluation du Projet prévention du VIH/SIDA fait l’état des lieux des résultats et analyse ces résultats.

Lire la suite