6 Réduire la mortalité infantile

Où en sommes-nous ?

Texte
Quelques femmes du district de Nsah venues en consultation dans leur CSI nouvellement construit. Photo: PNUD Congo

L’OMD 4 sur la réduction de  la mortalité des enfants de moins de 5 ans est  en bonne voie. La mortalité des enfants de moins de cinq ans a été réduite de façon significative entre 2005 et 2011 : la mortalité infanto-juvénile a baissé de 117‰ en 2005 à 68‰ en 2011, contre 110‰ en 1990. Si ce rythme d’amélioration est maintenu, il est possible pour le Congo de s’approcher de la cible, mais le défi est important. Notamment, en focalisant les efforts relatifs à l’accès aux soins en milieu rural ainsi que la qualité des prises en charge. Des campagnes d’information en direction des mères sur la nutrition et la prise en charge des maladies diarrhéiques et de malaria devraient être intensifiées.

Situation

La situation sanitaire des enfants se caractérise par une bonne évaluation des indicateurs.  En effet, la mortalité néo-natale est passée de 33 pour 1000 naissances vivantes en 2005 à 22 pour 1000 en 2011-2012. La mortalité infantile est passée de 75 pour 1000 naissances vivantes en 2005 à 39 en 2011-2012, tandis que la mortalité infanto-juvénile de 117 naissances vivantes en 2005 à 68 pour 1000 naissances vivantes en 2012.

Nos histoires

1.71 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans
    • Taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans : 96,2 pour 1000
    • Proportion d'enfants d'1 an vaccinés contre la rougeole : 70%