Objectifs


Un des objectifs les plus importants du PNUD dans le domaine de la prévention des crises est de prévenir tout retour à la violence, ainsi que d’assurer le relèvement progressif. © PNUD RCA/Franck Bitemo.

La République centrafricaine est confrontée à des crises armées récurrentes depuis deux décennies. La dernière en date, amorcée en décembre 2012, a abouti au coup d’Etat du 24 mars 2013 perpétré par la rébellion Séléka. Elle a été particulièrement catastrophique au regard de ses conséquences dévastatrices dont l’affaiblissement voire la disparition de l’administration et des services publics.

Face à cette situation, le gouvernement a entrepris de développer un programme d’urgence de relèvement durable (PURD). Cette activité bénéficie du soutien technique et financier du Système des Nations Unies en République centrafricaine.

Dans ce cadre, le PNUD a mis en place un programme ad hoc articulé sur trois axes : i) l’appui à la transition institutionnel, ii) le Désarmement, Démobilisation et la Réinsertion et iii) le relèvement immédiat intégré avec plusieurs composantes : Travaux à Haute Intensité de Main d’œuvre (THIMO), micro finance, protection des droits de l’homme, gouvernance locale et inclusion sociale, énergie renouvelable et ressources naturelles, VIH SIDA et genre et jeunes.

Plus globalement, le Système des Nations Unies a recadré sa stratégie d’intervention sur l’urgence humanitaire. C’est ainsi qu’un programme de «Criticité» étroitement dépendant des résultats d’une évaluation sécuritaire a été élaboré. Il prend en compte le relèvement immédiat auquel la stratégie d’intervention du Système des Nations Unies consacre spécifiquement un cluster dont le PNUD est le lead.