Les Objectifs du Millénaire pour le développement Huit objectifs pour 2015

Où en sommes-nous?

Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont été adoptés par les dirigeants du monde entier lors du Sommet du Millénaire qui s’est déroulé du 6 au 8 septembre 2000, au Siège des Nations Unies à New York. Avec les OMD, la communauté internationale s’est mise d’accord sur des repères concrets, numériques et limités dans le temps pour s’attaquer à la pauvreté extrême sous toutes ses dimensions. Les OMD constituent donc un cadre de référence international qui permet aux gouvernements nationaux et aux institutions internationales de développement de travailler de concert vers des objectifs communs. Les OMD ont ainsi galvanisé des efforts sans précédent pour répondre aux besoins des plus pauvres.

Les OMD sont au nombre de 8 et ils sont assortis de 21 cibles et 60 indicateurs. Ils couvrent toutes les dimensions de la pauvreté : le revenu, l’emploi et la sécurité alimentaire, l’éducation, l’égalité des sexes, la santé, l’environnement, le commerce et l’aide au développement. La date butoir pour atteindre les OMD a été fixée à 2015 (à l’exception de la cible concernant la réduction du nombre de personnes vivant dans les bidonvilles, fixée à 2020).

La République Centrafricaine, qui a souscrit à ces objectifs adoptés par l’ensemble de la communauté internationale, s’est engagée à l’instar des autres pays du Monde, à mettre en œuvre sans délai ces objectifs et à élaborer régulièrement le rapport de suivi de la mise en œuvre des OMD.

Comment accélérer la réalisation des OMD ?

En 2010, l’examen des progrès atteints dans la réalisation des OMD dans divers pays a mis en évidence de nombreux succès, notamment en matière d’accès à l’éducation (OMD 2), la parité entre filles et garçons dans l’éducation primaire (OMD 3), la réduction de la mortalité infantile (OMD 4), la lutte contre le VIH/Sida (OMD 6) et l’accès à l’eau potable (OMD 7). Néanmoins, les progrès restent mixtes. L’atteinte de certaines cibles OMD au niveau global accuse du retard, par exemple la sécurité alimentaire (OMD 1), la réduction de la mortalité maternelle (OMD 5) et l’accès à l’assainissement (OMD 7). A travers le monde, certaines régions et certains pays sont plus avancés que d’autres. Par conséquent, faute d’une intensification des efforts, de nombreux pays risquent de ne pas atteindre certaines des cibles visées d’ici 2015.

C’est pour cette raison qu’il est impératif de s’interroger sur les obstacles qui freinent ou ralentissent les progrès et les identifier pour qu’ils puissent être éliminés par des mesures pragmatiques et des interventions ciblées. Dans beaucoup de pays en développement, le manque de ressources financières constitue une contrainte importante aux progrès, mais souvent des obstacles liés aux faibles capacités de mise en œuvre, à un manque de définition d’une politique sectorielle, une mauvaise gouvernance du secteur ou un manque d’offre ou de demande de services sont tout aussi importants.

En République centrafricaine, l’analyse des indicateurs des OMD montre que les progrès enregistrés ces deux dernières années, pour l’ensemble des objectifs, demeurent faibles ou insuffisants au regard de l’ampleur des défis. Seules les cibles portant sur l’éducation primaire, l’accès à l’eau potable et la scolarisation des filles présentent des tendances encourageantes. Par contre, les indicateurs de suivi de la pauvreté, de la faim, de l’emploi, de la mortalité maternelle, de la mortalité infantile, du VIH/ SIDA, du paludisme, de la tuberculose, de l’accès à l’assainissement et de la protection de l’environnement ont très peu progressé, et ont même parfois reculé.

En conséquence, les Autorités centrafricaines ont choisi la sécurité alimentaire pour expérimenter l’application du Cadre d’Accélération des OMD (CAO). Il s’agit d’atteindre, d’ici 2015, la Cible 1c des OMD, à savoir ‘Réduire de moitié, d’ici 2015, la proportion des personnes qui souffrent de la faim’. Ce choix se justifie d’abord par la situation de précarité plus que préoccupante que vivent les populations de la République centrafricaine.

1.7 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Déclaration du Millénaire

Le texte fondateur des Objectifs du millénaire pour le développement est la Déclaration du millénaire adoptée le 8 septembre 2000, lors de l’ouverture de la 55ème session de l’Assemblée générale des Nations unies.


Lire la déclaration
Publications sur les OMD
Cadre d'Accélération des OMD : Un engagement en faveur de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Les autorités centrafricaines ont choisi la sécurité alimentaire pour expérimenter l’application du Cadre d’Accélération des OMD (CAO). Il s’agit d’atteindre, d’ici 2015, la Cible 1c des OMD, à savoir « Réduire de moitié, d’ici 2015, la proportion des personnes qui souffrent de la faim ».

Rapport de suivi des Objectifs du Millénaire pour le Développement (2010)

Le présent rapport, le troisième depuis 2000, fait l’état des lieux des progrès et reculs vers l’atteinte des OMD sur la période 2007-2009.

Voir d'autres publications
Vidéo - Les Objectifs du Millénaire pour le développement

Huit objectifs - à atteindre en 2015 - qui répondent aux défis les plus importants du monde.