Plaidoyer pour prise en charge de la demande sociale en termes d'emplois pour les jeunes et femmes

02 nov. 2013

image Emplois jeunes. Crédit PSCE/JF - PNUD

La question de l’emploi des jeunes demeurent une priorité nationale, avec 64% de la population active burkinabè qui est jeune (15 à 35 ans). 65,4% des chômeurs au Burkina Faso ont moins de 24 ans.

Le PNUD a facilité la préparation du Rapport national sur le développement humain 2012 «   Développement Humain au Burkina Faso et Travail décent ». Le rapport opère une analyse des liens entre emplois décents et développement humain, examine les politiques et institutions de promotion du travail décent, met en évidence les défis de promotion du travail décent et du développement humain. Il propose une analyse des perspectives et formule des recommandations pour la promotion de l’emploi décent.



Ce processus de plaidoyer initié par le PNUD se poursuivra sur la période du programme pays 2011-2015. Il est attendu que la prise en charge de la demande sociale en terme d’emploi se base actuellement sur cet effort de plaidoyer et de mise en œuvre des programmes en cours appuyés par le PNUD. Le Gouvernement a repris les leçons apprises des expériences antérieures du PNUD dans le domaine de l'emploi et de la formation professionnelle pour formuler et commencer à mettre en œuvre l’ambitieux programme de création d’emploi pour le jeunes et les femmes qui envisage créer 54 200 emploi entre 2012 et 2014.

Le Gouvernement et les autres partenaires au développement qui se sont inspirés du sous programme "Augmentation des revenus et promotion de l’emploi décent en faveur des jeunes femmes" financé par le PNUD pour informer leurs interventions. 

Le sous programme vise à former et à faciliter l’accès au crédit de 400 promotrices et de 300 jeunes promoteurs (jeunes gens et jeunes filles) de micros et petites entreprises rurales ainsi que de promouvoir leur organisation et leur insertion dans 4 filières porteuses (2 par régions) et dans des chaines de valeur pour contribuer à la réduction de la pauvreté dans deux Régions du Burkina Faso.



Il est à noter que le BIT a signé le 24 septembre 2012 avec le Gouvernement son programme pays pour un Travail décent dont l’axe prioritaire  n°1 porte sur "la promotion de l’emploi décent pour les jeunes hommes et les femmes y compris les handicapés en milieu urbain et rural". Par ailleurs, la BM et la BAD sont également ont également identifié avec le Gouvernement leur programme de promotion de l’emploi des jeunes.