Hélène, la joie de disposer de toilettes publiques


Hélène Assogba est vendeuse de plantes médicinales dans le marché d’Enagnon à Akpakpa Dodomè, un des quartiers de Cotonou. Avant pour Hélène et comme pour beaucoup de Béninois, une fois sortis de leurs maisons, il leur était difficile de trouver des lieux d’aisance. Depuis l’installation de toilettes publiques dans le marché d’Enagnon, ce fut un grand soulagement pour elle et ses camarades.

 « Nous les femmes passons toute la journée au marché. Trouver un endroit pour uriner et même pour aller au WC est un problème. La seule alternative pour nous est d’aller se mettre à l’aise sur les tas d’ordures.  Parfois, nous sommes obligés de garder les matières fécales jusqu’au soir, ce qui nous donne des maux de ventre et même l’hémorroïde. Aujourd’hui, la mise en service de ce module de toilettes dans le marché est un grand soulagement pour nous.»

A Akpakpa Dodomè comme dans d’autres quartiers de Cotonou notamment  Fidjrossè plage, Collège d’Enseignement Général (CEG) Gbégamey, CEG Sainte Rita, Médédjro Gbèdjromèdé, Enangnon, Agbodjèdo, Donaten, Cité vie nouvelle, le PNUD a appuyé la Mairie de Cotonou avec l’installation de huit (8) modules de toilettes publiques. Elles sont composées de WC et de douches à travers le projet d’assainissement dénommé « Promotion des toilettes publiques et reboisement des artères dans la ville de Cotonou ». Ce projet  d’un montant de 132 706 500 FCFA vise la réduction des problèmes d’assainissement qui se posent  à la ville (malgré les efforts déployés par les autorités municipales) et l’amélioration de la qualité de l’air avec la mise en terre de 520 plants.

Il est installé des plaques indicatives pour orienter les usagers. La gestion des toilettes est confiée aux élus locaux.  La fréquentation est soumise à une souscription variant de 25 fcfa à 50 Fcfa. Ce montant est destiné à assurer propreté des lieux et à la maintenance des installations sanitaires.

Au-delà de l’aspect environnemental, le projet  a  permis  l’insertion professionnelle d’une centaine de  jeunes  diplômés sans emploi formés  dans le domaine de l’hygiène, la maintenance et l’entretien des infrastructures.

“Notre souhait est que ce projet soit répliqué dans les autres arrondissements de la ville”, affirme M. Basile Gbaguidi, Directeur technique de la Mairie de Cotonou.

A retenir

  • Installation de huit (8) modules de toilettes publiques composées de WC et de douches.
  • Amélioration de la qualité de l’air avec la mise en terre de 520 plants.
  • Le projet a permis l’insertion professionnelle d’une centaine de jeunes diplômés sans emploi formés dans le domaine de l’hygiène, la maintenance et l’entretien des infrastructures.
Publications
Information sur le dévelopement durable RIO+20

Le Bénin, en participant à la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement (CNUCED) tenue en juin 1992 à Rio de Janeiro a manifesté son adhésion sans réserve à la problématique du développement durable.

Le PNUD et la gestion des Crises et Catastrophes Naturelles au Bénin

Ce document fait le point de l'assistance du PNUD au Bénin dans la gestion des crises et des catastrophes naturelles.

Plus de publications